← Retour à la liste des actualités

Vers de nouveaux horizons

Chaque fin est le début d’un nouveau départ


C’est avec beaucoup de regret que l’IUIL annonce la fin d’une ère. Après 15 ans à la direction de l’Institut, Monsieur Pol Wagner a décidé de se retirer de ses fonctions en tant que directeur de l’IUIL et de terminer cette aventure sous forme d’un dernier rôle en tant que personne ressource jusqu’à la fin de l’année 2017.

Depuis 2002, M. Pol Wagner - professeur-attaché au Ministère de la Culture, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, expert en matière d’ingénierie pédagogique avec un fort penchant vers l’entrepreneuriat et la gestion stratégique d’entreprise - a fortement imprimé sa marque à l’Institut. Tout au long de sa carrière à l’IUIL, il s’est entièrement consacré à sa mission de soutenir l’économie luxembourgeoise par le biais du développement des compétences de ses acteurs. L’IUIL a grandi sous sa direction et a su s’adapter et se développer afin d’affronter les challenges d’un monde économique en constante évolution.

En 2015, l’IUIL a quitté le château de Munsbach pour se rapprocher de l’Université du Luxembourg en déménageant dans la Maison du Savoir à Esch/Belval, un premier pas qui allait annoncer de grands changements.

Ces changements, initiés et soutenus par l’engagement et le dévouement sans faille de M. Pol Wagner, se concrétiseront dès lors, avec une nouvelle direction. En attendant, Monsieur Romain Martin, Vice-Recteur académique de l’Université du Luxembourg, assure la transition en tant que directeur faisant fonction. Ainsi, l’IUIL, dans un futur proche, va se transformer et devenir un centre de gestion pour la formation continue et professionnelle universitaire auprès de l’Université du Luxembourg.

Nous remercions Monsieur Wagner de tout cœur pour sa passion, son énergie et sa vision. La fin de sa mission, comme toute fin, est marquée par le début d’un nouveau départ, pour l’IUIL comme pour lui-même, et nous lui souhaitons que son départ le mène vers un avenir plein de promesses.


L’équipe IUIL

Suivez-nous